" Pourquoi les sols vivants sont le pilier fondamental de l'agriculture régénérative ?

Le sol agricole représente un peu plus de 7% de la surface de la terre et est utilisé pour nourrir notre population mondiale. Prendre soin du sol est essentiel pour assurer la résilience de l’agriculture et la durabilité de notre alimentation. Partout dans le monde, des femmes et des hommes transforment leurs pratiques agricoles, tentant de travailler avec la Nature et non contre elle. Ils réconcilient productivité et écologie : ils s’essayent à réduire le labour, à couvrir de manière permanente les sols par des végétaux amenant naturellement humus et fertilisation organique, à composer des cultures multi espèces se rendant mutuellement des services écologiques.

Ces pratiques sont puissantes car elles permettent de préserver la biodiversité dans le sol, de mieux filtrer l’eau, de capter plus de carbone, de susciter l’activité du microbiome de la terre, tout en produisant en abondance. Saviez-vous qu’un sol peut contenir jusqu’à 2 tonnes de vers de terre par hectare, véritables laboureurs naturels ? Qu’il joue un véritable rôle d’éponge qui retient l’eau, fonction fort utile en période de sécheresse ou de fortes pluies ?

Ainsi les experts s’accordent pour dire que les sols riches en humus et biodiversité, sont parmi les solutions les plus prometteuses pour combattre l’urgence climatique, tout en maintenant productivité et qualité des productions. "

Pépinière sur sol vivant

Après des années de recherche, de lecture, de tests concrets plus ou moins fructueux et de découverte des conférences de Konrad Schreiber et Ver de terre production,il nous semblait évident d'utiliser les techniques favorisant un sol vivant pour la pépinière. 

Concrètement qu'est ce que l'on fait (et que l'on ne fait pas !) ?

  • Compostage de surface, ensemencement de vie forestière et apport de matière azotée naturelle
  • Paillage avec paille de céréale, foin, brf, carton et feuilles mortes
  • Pas de travail mécanique du sol : nous plantons nos porte-greffes à la bêche puis nous paillons
  • Pas d'engrais : c'est la vie du sol qui nourrit nos plantes
  • Pas de bâche plastique : la couverture du sol permet un désherbage efficace des graminées puis nous sélectionnons à la main les plantes à garder
  • Afin de les rendre plus rustiques, tous nos arbres et arbustes poussent en pleine terre. Ils sont dès leur plus jeune âge soumis aux conditions météorologiques réelles (vent, froid, grosse chaleur...). Nous élevons donc nos arbres en pépinière dans les mêmes conditions que quand ils seront plantés dans votre jardin
  • Arrosage de survie uniquement en cas de sécheresse


Globalement, on peut retenir que nous nourrissons le sol qui lui-même nourrit les plantes.